365 fois Anthony

 

 

Anthony dévoile sa vie dans un journal intime très intéressant où il partage les secrets et les moments intimes de sa vie. On ne peut pas juger un journal sans juger la personne qui l’écrit, mais au fil des jours, Anthony se révèle intéressant, attachant, passionné, aimant, touchant. A une époque où les internautes deviennent de simples consommateurs et se contentent de liker des posts, il est bon de rappeler qu’un blog est un merveilleux outil de partage, de réflexion et d’autothérapie. Interview du mystérieux auteur de cette expérience littéraire 2.0.

 

EXTRAIT :

Guy me serra dans ses bras. Dans la nuit noire, il brisa le silence en se mettant à parler tout seul. Symboliquement. À ma mère décédée.
« Marie-Jo. Je vous promets de prendre soin de votre fils toute sa vie. Je ne lui ferais plus jamais aucun mal. Personne ne pourra lui faire du mal. Plus jamais. Je le protègerai toute ma vie… »
J’en tremblais.
À ce moment là, le piège s’était refermé sur moi.
La passion destructrice est arrivée. La jalousie s’est installée. Le doute. Pour toujours.
Je n’étais plus la jeune personne insouciante. Libre. J’étais devenu sa petite chose. Et je me complaisais dans ce rôle.
Plus il mentait plus je le détestais. Plus il me trompait plus je l’aimais. Plus il me repoussait plus il m’aimait. Plus je me détestais.
« Tu as le choix Antho… Soit tu pars et tu l’oublies. Soit tu restes. Mais si tu restes, il faut l’assumer. En silence. Tu ne pourras plus venir te plaindre. Il faut que tu prennes une décision ! »
Je suis resté.
Anthony

Lire la suite…

Je ne veux jamais revoir mes anciens mecs

 

Sylvain préfère changer de partenaire à chaque plan.

Sylvain se définit comme un joueur. Ce qu’il aime avec ses conquêtes, c’est endosser un rôle. Depuis qu’il a découvert que les mecs étaient fascinés par son sexe, il en profite pour prendre une revanche sur un passé où on le traitait avec moins beaucoup d’admiration.

Culture Gay : Bonjour Sylvain, tu es un célibataire endurci et cela semble te convenir. Comment fais-tu pour gérer ta sexualité ?

Sylvain : C’est un choix et je vis très bien mon célibat et ma sexualité. Je ne reçois pas chez moi, ou rarement. Je fréquente régulièrement les sauna gays, mais de façon raisonnable. Je suis heureux ainsi.

 

Culture Gay : Ce n’est pas un peu frustrant de ne partager que quelques moments intimes avec une personne, sans chercher à la connaître davantage ?

Ho non ! Je ne peux pas être frustré, car je ne cherche aucune attache. Je joue avec eux, un peu comme si j’étais un acteur de cinéma et j’invente les scénarios les plus fous, j’ai beaucoup d’imagination. Lorsque j’arrive au sauna, je me mets dans la peau d’un homme très viril et quand on me parle, je réponds que je suis hétéro, bi ou que c’est la première fois que j’entre dans un sauna. J’adore ça ! C’est un peu l’archétype du mâle dominant qui veut que ses partenaires soient à genoux devant lui. Je suis bien monté et j’attire toute une catégorie de mecs qui sont prêts à tout pour jouer avec moi et faire des trucs. J’adore jouer les caïd, mettre les mecs mal à l’aise et voir qu’ils sont prêts à tout pour aller au bout d’un trip. J’adore créer ces mises en scène. Parfois je fais semblant de piquer des colères pour voir leurs réactions. Bien sûr, tout cela est pour rire.

Lire la suite…