Paula Dumont coup de cœur littéraire de Culture Gay

Paula Dumont, coup de cœur littéraire de Culture Gay !

 

Auteure de nombreux ouvrages à propos de l’homosexualité, Paula Dumont sort aux éditions de l’Harmattan un ouvrage captivant. Dans “Autobiographie, Féminisme, homosexualité, écriture, milieu social, profession”, Paula Dumont livre un véritable témoignage que beaucoup devraient lire, tant elle sait montrer les embûches semées sur le chemin des femmes qui vivent souvent seules. En effet, dans la France de la fin des années 60, elle a dû  faire sa place dans un pays où les femmes étaient souvent reléguées aux tâches ménagères. Courageuse, tenace et volontaire, la petite fille qui pensait qu’elle était seule à aimer les femmes, va connaître un destin intellectuel dense et enrichissant. Nous lui avons demandé de répondre à nos questions et “Déesse merci !” elle a accepté notre invitation. Paula Dumont est notre coup de cœur littéraire.

 

Culture Gay : Bonjour Paula, comment allez-vous ? Pouvez-vous vous décrire en quelques mots ?

Paula Dumont :  Je vais bien, merci ! J’ai 71 ans, je suis retraitée de l’Education nationale depuis 11 ans, j’étais professeur de lettres. Depuis mon départ à la retraite, je publie des livres sur l’homosexualité. A ce jour, j’en ai publié dix.

Lire la suite…

Stéphane Dubin, écrivain sensuel

Stéphane Dubin, écrivain sensuel

 

Culture Gay a du s’y reprendre à plusieurs reprises avant que Stéphane Dubin, peu familier des réseaux sociaux, accepte notre demande d’interview. Ce qui surprend, à la lecture de «Peurs entre nous», c’est la qualité littéraire de ce roman viril et sentimental. Mieux que de longs discours, nous avons sélectionné quelques courts extraits qui abondent en ce sens :

« Mais en le massant, je me surprends à le caresser ; si le geste est le même ou presque, l’esprit est différent. C’est le désir qui me dévore, mes doigts agissant sur ses trapèzes émergeant du large col de son t-shirt, son corps s’offrant soudain à moi, sa respiration calme animant le dessin de ses lèvres entrouvertes. Un effet inattendu. Mince. J’arrête, je me sens coupable, je me sens touché, piégé. Pas possible. Ce doit être un esprit de la montagne qui me joue un tour ! J’éteins la lampe, doucement je glisse dans mon sac. Dans ma gorge ? Dans ma tête ? Dans ma poitrine ? Quelque part comme une étincelle a pris vie. C’est l’inconnu. Dans la nuit le vent siffle, et puis j’oublie. »

 

Culture Gay : Bonjour Stéphane Dubin, seriez-vous quelqu’un de secret ou de réservé ?

Stéphane Dubin : J’aime bien savourer le temps de la réflexion. L’époque est à l’instantané, à la dictature de l’immédiat. Alors prendre un peu le large…

Lire la suite…

Coup de jeune chez les éditeurs LGBT

Les éditions Cœur de Lune apportent des romans de qualité sur la scène littéraire LGBT.

 

Sébastien a 30 ans tout rond. Ce charmant garçon habite la campagne, dans le Limousin d’où il contrôle sa société dans le monde du web et sa maison d’édition qu’il a lancé par passion en 2015.

 

Culture Gay : Pourriez-vous vous présenter pour celles et ceux qui ne vous connaissent pas encore ?

 

Site de l’éditeur

Sébastien : Donc moi c’est Sébastien, je m’occupe d’une petite maison d’édition qui s’appelle Cœur de Lune. Nous publions quelques romans (1 à 2 par an) qui ont comme point commun la présence d’au moins un personnage principal homosexuel, bisexuel, avec des trames variées : policier, roman noir, tranche de vie, aventure, etc.

Lire la suite…

Critique L’Amour en Cage de Taram Boyle

Voici le troisième roman de Taram Boyle. Comme les deux opus précédents, le texte est bien écrit, les descriptions sont aussi très détaillées aussi bien au niveau des sentiments qu’au niveau des sensations au cours des (nombreuses) scènes érotiques.

Tout démarre par la vision sur un site de rencontres vidéos d’un jeune homme blond nu étendu sur un lit dans une pièce vide. Il tient dans sa main un amour en cage, ce fameux fruit de la passion dont la chair délicieuse est prisonnière de ses feuilles desséchées. Cette image presque un tableau, va obséder Julien qui va y déceler une beauté et une pureté à l’opposé de ce qu’il a l’habitude de croiser sur ce site. Dès lors, il sera obsédé par ce bel inconnu, si différent, qui incarne une sorte de perfection inaccessible. Évidemment, l’un des clients de Julien (qui est coach d’entreprise) ne va pas voir cet amour d’un bon œil, i va même tenter d’y mettre un terme…
L’originalité de L’amour en cage c’est que l’un des protagonistes, aussi beau qu’il soit, ne supporte pas qu’on le touche, alors que son prétendant est un accro au sexe de premier ordre. Il va donc falloir que chacun d’entre eux fasse de gros efforts pour qu’une relation soit possible.
Pour Valentin c’est presque un travail psychanalytique qui est nécessaire pour surmonter les traumas de son enfance. Heureusement, Julien est doté de suffisamment de charmes pour le faire aller de l’avant.
Le roman est dense car, pour que Valentin soit libéré de son étouffant passé, Julien va lui proposer un pèlerinage aux sources du mal. On s’en doute, le dénouement est à la hauteur de toutes ces espérances. L’Amour en cage se dévore d’une traite. Une excellente romance érotique entre hommes comme on aimerait en lire plus souvent.

 

 

 

Interview Nicolas Henri, Antinoüs, quand le mythe devient chair

Interview exclusive de Nicolas Henri.

Interview exclusive de Nicolas Henri.

Antinoüs; Quand le mythe devient chair…

Si Zeus avait eu le choix, ce n’est pas Ganymède qu’il aurait choisi… Cette déclaration d’amour d’Hadrien, empereur d’une Rome à son apogée, marque le début d’une relation exceptionnelle dont l’histoire ne garde pour toute trace qu’une des plus importantes statuaires de l’histoire de l’humanité, hommage au destin tragique de l’être aimé.
Si le parcours d’Hadrien est aujourd’hui bien connu et a fait l’objet de nombreuses fictions, celui de son amant restait à imaginer.
Car l’on sait très peu de chose du petit berger de Bithynie, sinon que rien ne laissait présager sa rencontre avec l’homme le plus puissant du monde d’alors, ni la fin dramatique de leur relation… C’est à cette découverte touchante et sensuelle que nous invite Nicolas Henri dans son nouveau roman.

Lire la suite…

Abbé de Choisy, l’immortel travesti, par Christine Dauzère

Abbe de Choisy éternel travesti, de Christine Dauzère

Abbe de Choisy éternel travesti, de Christine Dauzère

Résumé : Personnage étonnant qu’est l’abbé de Choisy. Ami d’enfance de Monsieur, frère du Roi, connu pour aimer les hommes, il s’exhibe en vêtements féminins à la Cour de Louis XIV, ainsi que dans les salons littéraires. Il ose être lui-même, à une époque où le « vice italien » est fermement condamné par le Roi-Soleil. Il aime les femmes, mais apprécie également la compagnie des hommes. Ses amours sont aussi tumultueuses que sa foi est grande. Pieux, il l’est, mais jamais austère, ce joueur compulsif est acteur de théâtre dans sa jeunesse. Fin politique, il devient ambassadeur au Siam et apprend l’italien en un temps record pour influencer l’élection du pape Innocent XI. L’abbé de Choisy écrit une vingtaine d’ouvrages sur la religion et les rois de France. Ses talents d’auteur lui ouvrent les portes de l’Académie française, qui se résigne à ses jupons. Il devient le seul Immortel travesti. Son humour, son esprit de tolérance avant-gardiste font de lui le confident du Roi. Sa vie extravagante, hymne à la liberté et à l’amour, mérite d’être racontée.
Lire la suite…

Interview d’Aurore Kopec, auteure de « Nathaniel »

interview-nathaniel-kopec

Pouvez-vous nous parler de votre dernier roman ?

Nathaniel est l’histoire d’un garçon qui a 14 ans au début et 20 ans à la fin. Il découvre son homosexualité en même temps que l’homophobie ambiante, la possibilité d’être rejeté par sa mère, qui l’a élevé seule. Alors son penchant pour les garçons devient son secret. À 16 ans, il tombe sous le charme d’un camarade plus expérimenté qui lui fait découvrir le sexe. Chaque garçon qui passe dans sa vie, chaque ami qu’il se fait, l’aide à se construire sa propre identité, à sortir de sa carapace et à avancer sur la voie du bonheur. C’est un peu un roman initiatique. Lire la suite…