Nora Pinosa, d’art et d’humour

L’artiste espagnol Nora Pinosa s’amuse à compiler des tableaux de maîtres à des photographies homoérotiques. Curieusement, l’effet rendu est très noble, tirant parfois vers le second degré, comme cette madonne tenant dans ses bras des chérubins dont les visages ont été remplacés par la photo de deux hommes s’embrassant à pleines lèvres. On aime aussi Madonna en religieuse avec une sucette en bouche. Chevalier antique aux jambes chevauchant une moto, vierge romantique à la poitrine scandaleuse, on pourrait passer des heures à scruter ces collages qui prouvent que si la beauté n’est pas toujours une question de proportions, le diable lui, se niche toujours dans les détails.

Lire la suite…

La Culture Gay dans les années 80

Eighties le podcast analyse les années 80 avec beaucoup d’humour et surtout une riche documentation sonore. Retrouvez l’affaire Mourousi, les débuts du Sida, les chanteurs engagés comme Bronski Beat, Frankie Goes to Hollywood, Bowie, etc. Une excellente écoute en perspective !

 

Eva Justine, une artiste complète passionnée d’écriture

Eva Justine, Deux annonces pour un cœur.

Eva Justine, Deux annonces pour un cœur.

 

Eva Justine est une femme écrivaine de cinquante quatre ans. Mariée, elle vit dans le sud-ouest de la France. Avant d’écrire, cette artiste s’exprimait davantage avec des pinceaux ou ses doigts. Elle publie aujourd’hui « Deux annonces pour un cœur », un roman sentimental qui nous conduit dans les paysages glacés de l’Alaska. Mais cette nouvelle venue dans le monde l’édition a plus d’un tour dans son sac. Et elle sait notamment parfaitement mener une intrigue ou faire brûler la passion là où le froid semblait rendre l’opération impossible. Culture Gay a interviewé Eva Justine qui nous répond avec simplicité et franchise.

Lire la suite…

Quand on a 17 ans, entretien avec André Téchiné et Céline Sciamma

Quandona17ansBi

Cinéma : Damien, 17 ans, fils de militaire, vit avec sa mère médecin, pendant que son père est en mission. Au lycée, il est malmené par un garçon, Tom. La violence dont Damien et Tom font preuve l’un envers l’autre va évoluer quand la mère de Damien décide de recueillir Tom sous leur toit.

“Quand on a 17 ans” sortira en salles le 30 mars 2016. Culture Gay publie en intégral le très intéressant entretien d’André Téchiné et Céline Sciamma avec Marie-Elisabeth Rouchy reproduit dans le dossier de presse du film.

 

Pourquoi avoir souhaité travailler ensemble ?

André Téchiné. Je savais que le film traiterait de deux adolescents et le choix de Céline s’est imposé d’emblée. Avec « Naissance des pieuvres », « Tomboy » et « Bande de filles », elle est la seule en France à avoir apporté un vrai regard neuf sur l’adolescence.

Céline Sciamma. Après « Bande de filles », je pensais ne plus jamais tourner de film sur ce thème. Mais j’ai toujours envie d’en parler. La proposition d’André était l’opportunité de poursuivre un dialogue autour sans pour autant m’inscrire à nouveau dans une continuité. En tant que scénariste, c’était aussi un vrai challenge de me confronter à un cinéaste aussi ambitieux que lui en termes de récits. J’ai découvert ses films très tôt, ils ont véritablement marqué ma rencontre avec le cinéma d’auteur.

Lire la suite…

Théâtre : “Le souvenir des Camélias” – L’amitié et la création remparts contre l’exclusion

Le souvenir des Camélias - du 1er avril au 21 mai 2016 - Théâtre Clavel à Paris 19.

Le souvenir des Camélias – du 1er avril au 21 mai 2016 – Théâtre Clavel à Paris 19.

 

La Compagnie des Moires Boréales nous invite à une réappropriation de La Dame aux camélias dans une version où le Sida est le moteur de l’exclusion. La première se déroulera début avril et nous avons hâte de voir Marc Alberto et Irina Zaoui sur scène.

Lire la suite…

Par amour, un petit film qui touche au coeur

Par-amour-Fabrice-Perret

Fabrice Perret nous présente « Par amour », un court métrage sentimental très émouvant qui raconte l’histoire d’un couple ébranlé après que l’un d’entre eux ne perde la mémoire. Oublie-t-on vraiment tout après un accident cérébral ? Est-ce que le coeur peut reconnaître une personne que nous avons tant aimé ? Voilà les questions que posent ce petit film bien inspiré à l’esthétique soignée. Même si on est loin des moyens hollywoodiens, les acteurs mettent les bouchées double pour nous faire entrer dans cette histoire. La magie opère et on se surprend à avoir la larme à l’œil en suivant l’histoire de ce couple qui respire l’amour…

Lire la suite…