Tan Hagmann, sans contrefaçon dans la peau d’un garçon

Interview-D'auteur-Tan-Hagmann

 

Tan Hagmann est l’auteure de trois romans « Bi live in me », « Sage comme une image » qui ont connu un beau succès et « La couleur de l’enfer » qui vient de sortir. Tan se confie à nous avec beaucoup de sincérité. Voici l’occasion de découvrir son univers.

Lire plus …

PartagezShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someone
Partagez ce post

Guy : Notre histoire d’amour a duré 44 ans !

Histoireans

 

Guy est loin de la génération Grindr qui, tout en consommant le sexe comme un produit d’alimentation, se plaint de relations dénuées de sentiments. Guy a traversé l’après-guerre, l’homophobie ordinaire et toutes les épreuves de la vie avec son compagnon. Il témoigne pour Culture Gay.

 

Culture Gay : Bonjour Guy, merci beaucoup d’accepter de répondre à nos questions. Vous êtes né en 1938, pourriez-vous nous expliquer comment était perçue l’homosexualité aussi loin que vont vos souvenirs ?
Guy : Je suis né en 1937 à Amsterdam… l’homosexualité était absolument tabou jusqu’en 1960 par-là !

Lire plus …

PartagezShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someone
Partagez ce post

« Les Amazones » découvrez les coulisses d’une histoire d’amour gay qui fait le tour du monde

Les-Amazones-2015-Jean-Marie-Chevret

 

Culture Gay est allé voir pour vous la nouvelle mise en scène des « Amazones », de Jean-Marie Chevret. Nouvelle distribution, textes revus, nouveaux décors… Tous ces efforts se voient couronnés de succès car l’émotion est au rendez-vous et même si on a déjà vu la précédente version des « Amazones» et des « Amazones, 3 ans après », le plaisir reste intact. On se surprend à rire aux éclats, à être ému par certaines situations et même à verser une larme à un moment de la pièce. Les acteurs sont tous formidables. On adore d’emblée ces trois actrices qui donnent toute leur énergie à faire tourner les rouages d’un moteur parfaitement huilé. Les deux jeunes hommes sont crédibles, mignons et l’un d’entre eux ira même jusqu’à se montrer nu sur scène ! Bref, nous avons adoré et nous vous recommandons ce spectacle, même si vous l’avez vu à la télévision. Il y a ici  beaucoup de travail mis en œuvre, mais surtout, du talent, à chaque étape de cette superbe création.

Lire plus …

PartagezShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someone
Partagez ce post

Claude Éthier, l’amour en métaphores

D'une tendresse ardente, premier roman de Claude Éthier.

D’une tendresse ardente, premier roman de Claude Éthier.

 

Claude Éthier sort aux Éditions Textes Gais un roman d’une grande qualité littéraire et dont les ambitions artistiques valent qu’on s’intéresse à cet auteur sensible et original.

 

Culture Gay : Bonjour. Pourriez-vous vous présenter en une seule phrase ?
Claude Éthier : Bonjour à vous. Disons que je suis un homme paradoxal, une espèce d’oxymore ambulant !

Lire plus …

PartagezShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someone
Partagez ce post

Sébastien Monod, photographe littéraire

Sebastien-Monod

 

CG : Bonjour Sébastien Monod. Pourriez-vous vous présenter en un seul Tweet ?

SM : Bonjour ! 140 caractères, c’est une vraie punition pour moi !! Je dirais : « Monod – Nom masc. invar. – Rêveur n’ayant trouvé meilleure façon de concrétiser ses rêves ou obsessions qu’en les transformant en romans ».

Lire plus …

PartagezShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someone
Partagez ce post