Le diable est magnifique de Nicolás Videla

Le chien qui aboie présente, avec l’association pour la promotion et la diffusion du cinéma en amérique latine, Le diable est magnifique de Nicolás Videla

Le diable est magnifique – du réalisateur chilien Nicolás Videla retrace le parcours de Manu à Paris. Jeune chilienne, transgenre et séductrice, celle-ci bataille au quotidien pour vivre comme elle l’entend.

El Perro que Ladra a projeté ce film hybride – docu-fiction – aux mois de mars et mai derniers en présence de sa protagoniste: la sulfureuse Manuela Guevara qui a échangé avec le public parisien sur cette oeuvre en partie autobiographique.

La prospection de films colombiens pour le Panorama, fût également la découverte de Señorita María, la falda de la montaña: un portrait magique, douloureux et poétique d’une femme Trans dans le monde rurale du petit village de Boavita dans le département de Boyacá, région montagneuse, froide, peuplée de paysans introvertis et conservateurs dans le centre de la Colombie.

La section parallèle de cette année dévoile un monde fantastique et vous propose un voyage latino-américain dans la vie nocturne des rues de San José du Costa Rica avec Véronica, travailleuse du sexe; des spectacles de Linn da Quebrada à Saô Paulo, la «terroriste du genre» qui combat préjugés sexuels et raciaux avec son arme anti-machiste: sa voix, son corp et ses compositions funk; et pour finir 4 personnages trans à Santiago du Chili, à la recherche de liberté, de respect et de dignité.

Le chien qui aboie est ravi de mettre en lumière la trans-identité et son refus de se voir imposer des rôles genrés avec les atteintes aux libertés, aux rêves, à l’épanouissement personnel et aux projets de vie de chaque individu, que cela implique.

http://www.lesecransdeparis.fr/

Par amour, un petit film qui touche au coeur

Par-amour-Fabrice-Perret

Fabrice Perret nous présente « Par amour », un court métrage sentimental très émouvant qui raconte l’histoire d’un couple ébranlé après que l’un d’entre eux ne perde la mémoire. Oublie-t-on vraiment tout après un accident cérébral ? Est-ce que le coeur peut reconnaître une personne que nous avons tant aimé ? Voilà les questions que posent ce petit film bien inspiré à l’esthétique soignée. Même si on est loin des moyens hollywoodiens, les acteurs mettent les bouchées double pour nous faire entrer dans cette histoire. La magie opère et on se surprend à avoir la larme à l’œil en suivant l’histoire de ce couple qui respire l’amour…

Lire la suite…

Lady Gaga dans un remake des Prédateurs ?

Lady Gaga a posté lundi sur Facebook une image de promotion du film « Les Prédateurs » (1983) de Tony Scott avec Catherine Deneuve et David Bowie. Après son rôle et son prix d’interprétation dans la série « American Horror Story : Hotel », Lady Gaga peut tout se permettre. Et il est vrai que son rôle dans la série ressemble étrangement à celui de Miriam Blaylock, buveuse de sang humain de plus de 3000 ans, dans le film original qui affiche déjà plus de 30 ans. Un remake arriverait à point nommé, surtout après la récente disparition de David Bowie. Les paris sont ouverts

BowieHung2

David Bowie et Catherine Deneuve dans Les Prédateur de Tony Scott en 1983.

Lady-Gaga