La musique métal et la communauté LGBT

Alors qu’une icône gay se produisait à Bercy début juillet (Céline Dion) nous allons aborder un sujet à la fois proche et hors sujet. Proche, car nous allons parler de musique mais alors que le Hellfest a fermé ses portes il y a quelques semaines, nous allons aborder la musique métal et les LGBT. Trop souvent jugés sur des aprioris parfois douteux, nous allons vous démontrer qu’être métalleux ce n’est pas forcément synonyme d’homophobie et ou de culte sataniste…

Keith Caputo, chanteur du groupe Life of Agony a fait le choix de changer de sexe pour devenir Mina Caputo

Keith Caputo, chanteur du groupe Life of Agony a fait le choix de changer de sexe pour devenir Mina Caputo

Il faut savoir que le métal ce n’est pas « le fou furieux qui hurle dans un micro avec une voix d’outre-tombe » mais qu’ « En réalité ça ne représente qu’une toute petite partie du métal… » (Marc, Gay 35 ans) bien que « Les préjugés ont la vie dure, les gens ont peur de ce qu’ils ne connaissent pas et ne cherchent pas à comprendre. C’est un monde à part qui a ses codes et ses coutumes, qui peuvent être dingues et effrayants (et marrants aussi quand même) » comme le souligne Laura, bisexuelle de 24 ans.

La musique quelle qu’elle soit, rassemble et pourtant bien que le métal véhicule une image négative.

Mais loin de cette image en partie ternie par les médias, « on est une communauté très soudée et qui accepte très facilement la différence, parce qu’on partage tous les sentiments transmis dans notre musique » déclare Romain, « C’est un milieu extrêmement ouvert, sur tous les sujets d’ailleurs » rajoute Marc.

Le métal a la fierté d’avoir dans ses rangs des gays assumés, comme par exemple Rob Halford de Judas Priest, ou Mina Kaputo (ex-Keith Kaputo).

 

La communauté gay a aussi des soutiens comme Charlotte Wessels du groupe Delain, qui en 2012, participait au projet « Queer Amsterdam ».

Egalement, elle résume bien son point de vue sur la différence dans la chanson « We are the Others » avec les mots suivants :

« Normal is not the norm,
La normalité n’est pas la norme
It’s just a uniform…
C’est juste un uniforme
Forget about the norm,
Oublie la norme
Take off your uniform,
Retire ton uniforme »

D’autres affichent un soutien en concert comme Sharon Den Adel (Within Temptation) :

Sharon Den Adel (Within Temptation) : « Pour vous qui refusez de vous cacher, et qui méritez l’amour, Carpe Diem »

Sharon Den Adel (Within Temptation) : « Pour vous qui refusez de vous cacher, et qui méritez l’amour, Carpe Diem »

 

Elle a également en préambule de la chanson « Stand my Ground » les gays « à tenir bon pour gagner le respect ».

Ces déclarations fracassantes font parfois vomir une communauté de fan ne comprenant par ce parti prix des artistes.

D’autres fans (issus la communauté LGBT ou non) montrent leur soutien sans faille à leurs artistes favoris n’hésitant pas à défendre leur icone.

Dernier en date à afficher son soutien Mark Jensen du groupe Epica, qui félicitait son cousin jeune marié.

 

Mark Jansen : « Fier de mon cousin qui vient de se marier, couple génial ! Clap clap clap »

Mark Jansen : « Fier de mon cousin qui vient de se marier, couple génial ! Clap clap clap »

Alors, si vous n’êtes pas totalement convaincu que le métal n’est pas assez ouvert d’esprit, Romain peut vous rassurer : « je parle plus facilement de mon homosexualité avec un metalleux qu’avec un non-metalleux. Je me sens tout de suite en confiance, car être metalleux c’est partager plus que de la musique, mais des sentiments, des expériences… J’ai l’impression que les metalleux vivent (ou ont vécu) beaucoup plus de choses que certaines personnes, donc ils sont plus compréhensifs.
Et puis, honnêtement, on va headbanger à se tordre le cou à des tas de concerts tous ensemble »

Petits morceaux choisis de soutien à l’égalité dans le monde du métal :

« il y a aussi forme réelle de l’acceptation et de l’ égalité dans nos fans » Corey Taylor, Slipknot

« Les stéréotypes sont ridicules. Voici un homme qui fait son coming-out, et le groupe est plus grand que jamais » Corey Taylor au sujet du coming-out de Rob Harford de Judas Priest.

Otep Shamaya, poète et chanteuse de Otep, est une lesbienne, et a noté qu’elle était agressive à propos de faire passer le message de l’ égalité dans le monde Métal, dit – elle, que . « Il me fallait un paysage sonore qui était tout aussi agressif que je suis. Des groupes comme Slayer et Slipknot, entendant ces messages, il y avait quelque chose de phénoménal sur la façon dont ils ont communiqué leurs messages.”

Photo: le chanteur de Slipknot Corey Taylor à noter que l'image derrière le métal est un véritable sens de la communauté et de l'égalité

Photo: le chanteur de Slipknot Corey Taylor à noter que l’image derrière le métal est un véritable sens de la communauté et de l’égalité

 

Certes, cet article ne va pas rendre le monde de la musique métal du noir à l’arc-en-ciel mais vous démontrera que ce style trop souvent diabolisé est pourtant un monde qui est ouvert d’esprit.

Tous les métalleux ne sont pas homophobes, tous ne sont pas gay-friendly aussi comme partout dans le monde.

Ma volonté avec cet article était de montrer une nouvelle facette à ce style musical trop souvent dénigré par manque de connaissance…

(un peu comme l’homosexualité au regard des homophobes)

Et pour vos oreilles voici une sélection musicale (des artistes nommés dans cet article)

Within Temptation – Covered by Roses

 

Delain – We are the others

 

Epica – Cry for the moon

Article : Sébastien Aquarius

 

PartagezShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someone
Partagez ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *