Lizzie Felton : C’est ma passion pour l’écriture qui m’a faite chanter

Lizzie Felton signe un morceau de pop électro sur lequel elle pose sa voix, comme un bonbon acidulé sur un lit de miel. On accroche dès la première écoute et on rêve que les médias hétéros mettent leurs à priori de côté pour passer ce délicieux morceau en boucle sur les radios nationales. Interview.

Lizzie Felton

Lizzie Felton

CG : Bonjour Lizzie Felton, peux-tu te présenter à celles et ceux qui ne te connaissent pas encore ?

Lizzie Felton : Bonjour à tous, je m’appelle Lizzie Felton, je vagabonde entre Paris et Strasbourg, entre l’écriture et la musique. Je fais partie du groupe pop-rock Tybalt et Mercutio, et je lance à présent mon projet musical en solo, plus électro pop, dont « Cara » est le tout premier extrait. À côté de cela, j’écris beaucoup. Mon premier roman « Les amoureux de la lune » parraitra d’ailleurs dans quelques mois en librairie.

 

CG : Tu signes un morceau d’électro simple mais redoutablement efficace. Comment es-tu venue à la musique ?

Lizzie Felton : Je suis venue à la musique assez tardivement, et pour deux raisons. Tout d’abord, j’ai commencé à écrire des textes musicaux, et j’ai eu envie de les mettre en musique. C’est donc ma passion pour l’écriture qui m’a fait chanter. Mais il y a aussi eu la découverte de Mylène Farmer, quand j’étais ado, et de qui j’ai été très fan pendant des années. Ce n’était pas purement musical, c’était un tout ; ses clips, ses shows, son univers, sa sensibilité. Tout ça me touchait profondément. J’étais fascinée !

CG : En écoutant ta voix sur « Cara », on pense à Shy’m, quelles sont tes influences musicales ?

Lizzie Felton : Je dois avouer qu’elles sont très loin de Shy’m. J’ai commencé par fréquenter les concerts de rock et de métal assez jeune. J’écoutais beaucoup Marilyn Manson, entre autres. Si j’étais assez sectaire pendant longtemps, j’ai commencé à m’intéresser à tous les horizons musicaux, en me rendant compte qu’il y avait du bon partout. Actuellement, ce qui m’éclate, c’est de mélanger les styles au point de ne plus savoir où me ranger. Parce que je n’aime pas trop cette habitude qu’on a de figer les gens dans des cases. Lana Del Rey est sûrement l’artiste qui m’influence le plus actuellement, et pourtant, nos univers musicaux n’ont pas grand-chose à voir. Je suis aussi une grande fan de Serge Gainsbourg. Mais plus largement, ce sont toutes les formes d’art qui m’inspirent. La littérature et le cinéma me permettent aussi de composer, par exemple.

 

CG : As-tu d’autres morceaux de la même veine en préparation ?

Lizzie Felton : Oui ! « Cara » est le premier extrait d’un EP 4 titres (mini album) qui sortira au mois de décembre. Ça approche, et j’ai vraiment hâte de vous faire découvrir les prochaines chansons.

 

CG : « Cara » est une chanson d’amour, une véritable déclaration, adressée à une jeune femme. C’était important pour toi de ne pas faire semblant d’être hétéro (comme la plupart des chanteurs LGBT français qui restent dans le placard) ?

Lizzie Felton : Alors, justement, je suis hétéro. Enfin, jusqu’à nouvel ordre, du moins 😀

Je dirais simplement que j’aime les gens qui s’aiment, et ce, peu importe leur orientation sexuelle. Je pense que le monde a infiniment besoin d’amour. Et c’est là tout le but de ma démarche. Il n’y a pas de chansons d’amour pour la communauté LGBT, ou du moins très peu. C’est quelque chose qui m’interpelle, et en même temps, pas tant. Car dans une démarche marketing, on va toujours chercher à atteindre le plus grand nombre, et donc, on chante pour les hétéros. Pour la « majorité ». Je trouve cela super dérangeant. Parce qu’à mes yeux, les minorités sont tout aussi importantes et la communauté LGBT n’est pas à négliger. Surtout que les persecutions qu’elle subit dans certains pays m’affectent profondément. Le combat est loin d’être totalement gagné. C’est pourquoi j’ai eu envie de faire une chanson qui parle d’une fille qui aime une autre fille. D’apporter ma pierre à l’édifice de cette cause que je défends, sans pour autant être moi-même lesbienne.

L’important dans une histoire d’amour, ce n’est pas avec qui on la vit, c’est ce qu’on ressent. L’amour n’a pas d’âge, mais il n’a pas non plus de sexe. Je pense qu’on tombe avant tout amoureux d’une âme, et je n’exclue pas le fait que je puisse un jour tomber amoureuse d’une femme. Elles me fascinent souvent bien plus que les hommes.

D’un point de vue plus large, cette chanson était aussi une façon de mettre en avant la Femme avec un grand F. La « Cara » dont parle la chanson n’est autre que Cara Delevingne. Car s’il y a une autre cause dans laquelle je m’engage, c’est bien celle des Femmes. J’admire beaucoup cette fille ; elle assume qui elle est, de A à Z. J’aime son côté très moderne, très esprit libre. Elle est, je pense, un bon exemple pour aider les jeunes à s’affirmer. J’avais envie de mettre en avant mon admiration pour elle, tout en faisant réfléchir. Et puis, elle est aussi une icône de la communauté LGBG, justement.

 

CG : Le clip est réalisé en collaboration avec Caroline Quartier, pourquoi ce choix ? Comment s’est déroulé le tournage ?

Lizzie Felton : J’ai rencontré Caroline il y a 2ans. On a passé une soirée assez délirante, et on s’est plus lâchées après ça. C’est assez rare d’avoir un coup de cœur aussi immédiat à la fois pour une personne et pour un univers artistique. Quand j’ai découvert son travail vidéo et photo, j’ai compris pourquoi on s’était si bien entendues. Elle a une touche rock, et on partage le même goût du vintage. Je lui fait entièrement confiance, si bien que je considère qu’elle fait partie intégrante de mon projet.

Le tournage était speed. Il a fallu tout mettre en boîte en une journée. Mais on avait une superbe équipe et on y a tous pris beaucoup de plaisir. C’est un souvenir génial qui donne envie d’en tourner plein d’autres. Et il y en aura plein d’autres ! ☺ Le prochain est d’ailleurs dans la boîte et sortira dans quelques semaines.

 

C’est ma passion pour l’écriture qui m’a faite chanter

CG : Tu es très très jolie (mais si ! Pas la peine de rougir 🙂 ), tu n’as pas peur de déchaîner garçons et filles en cumulant beauté et talent ? 😉

Lizzie Felton : La beauté, c’est assez subjectif, mais merci beaucoup. 😀 Je n’ai pas à me plaindre de la communauté qui me suit. Bien sûr, il y a toujours des cas à part, mais je n’y prête pas attention, ou alors je prends cela avec beaucoup d’humour et de recul. Je suis là pour la musique et l’écriture avant tout, et les gens qui me suivent réellement sont là pour ça aussi.

 

CG : Où peut-on se procurer ta musique ?

Lizzie Felton : Elle sera disponible dès la mi-décembre sur toutes les plateformes de téléchargement, comme iTunes, Deezer, Spotify. Une boutique en ligne sera également disponible un peu plus tardivement. C’est un tout nouveau projet, alors j’y vais progressivement. Si vous le souhaitez, vous pouvez suivre tout cela sur ma page Facebook Lizzie Felton Officiel. Je donne toutes les infos en temps et en heure, j’y suis très active.

 

CG : Nous te souhaitons un grand, long et beau succès, Lizzie Felton !

Lizzie Felton : Merci de tout cœur. Je suis enchantée d’avoir pu répondre à vos questions. C’était un réel plaisir. Quant à tous ceux et celles qui me lisent, restez toujours vous-mêmes et menez la vie que vous voulez, c’est la clé du bonheur.

 

 

Facebook : https://facebook.com/lizziefeltonofficiel

Instagram : https://www.instagram.com/lizzie_felton/

Chaîne Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCtfi2AkLX0lqBAq9b-Y_eBQ

Le clip de « Cara » sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=nAToXh4uTEQ

Le clip de « Cara » sur Facebook : https://www.facebook.com/LizzieFeltonOfficiel/videos/1660051364069320/

 

 

PartagezShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someone
Partagez ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *