Julien : Je suis TBM mais j’espère bien ne pas être aimé que pour ça !

Julien : “Je suis TBM mais j’espère bien ne pas être aimé que pour ça !”

Julien a vingt ans. Il vit à Toulouse où il fait ses études tout en étant  en couple depuis environ 2 ans ! Ses plus grandes passions sont les chats, et son homme dont il est très amoureux.

 

Culture Gay : Bonjour Julien. À quel âge as tu découvert que tu étais attiré par les garçons ? Quelle a été ta réaction ?

Julien : Hé bien, j’ai du mal à répondre à cette question car je l’ai plus au moins toujours su ! On vas dire que j’ai mis des mots dessus vers 14 ans ! Et je n’ai pas vraiment réagi ! Pour moi c’était normal ! Tout le monde est différent et c’était ma différence !

 

Culture Gay : Tu as fait ton coming-out ? Comment s’est il passé ?

Julien : Très compliqué, on va dire !  ^^ Mon coming out c’était aussi d’apprendre à mes parents que j’étais en couple avec quelqu’un de plus âgé !

 

Culture Gay : Revenons à toi alors 🙂 Tu as une particularité physique qui fait fantasmer pas mal de gays, peux-tu nous en parler ?

Julien : Oui en effet ! Il se trouve que j’ai une verge assez conséquente ^^

Culture Gay : Quand t’en es-tu rendu compte ?

Julien : Hé bien vers 16/17 ans. En voyant des films X, j’avais déjà remarqué que les acteurs n’en n’avaient pas forcément une plus imposante que la mienne. Et puis lors de mon premier rapport sexuel, mon partenaire m’a tout de suite comparé à un cheval ! 🙂

 

Culture Gay : Elle a toujours eu cette taille hors norme ou bien elle s’est mise à grossir à l’adolescence ? Tu n’a pas eu peur qu’elle ne s’arrête jamais de grossir ? 😀

Julien : Non. Elle s’est développée à l’adolescence et je ne me suis pas inquiété pour ça !  🙂

 

Culture Gay : On dit que “la fonction fait l’organe” et donc que plus on s’en sert, et plus il devient gros. Tu étais très porté sur la chose en tant qu’ado ?

Julien : Oh ! Non, pas vraiment ! Je ne suis ni frigide, ni obsédé ! En vérité, j’étais un adolescent plutôt sage, sans être pour autant un saint !  🙂

 

Culture Gay : Est-ce que tu parles facilement de cet organe à ton entourage, où est-ce une surprise que tu ne gardes qu’à tes intimes ?

Julien : Ça dépend vraiment du contexte et de la personne qui me pose la question. Mais je ne le crie pas sur tous les toits. Je n’ai aucune raison et puis je ne suis pas vantard !

 

Culture Gay : Est-ce que cela a influencé ta sexualité en tant que gay ? Dans l’industrie du porno, les ttbm sont plutôt actifs, les sexes plus petits sont passifs, etc. C’est cliché, mais c’est une réalité.

Julien : Non, pas du tout ! Sexuellement, j’ai toujours fait ce dont j’avais envie !

 

Culture Gay : Est-ce que la taille de ton sexe t’a déjà posé problème dans certains ébats ?

Julien : Oui c’est arrivé ! Il y a les mecs que ça excite énormément et les autres qui en ont carrément peur. Mais si ça rentre pas, ça rentre pas ! Tant pis. On peut très bien faire autre chose ! Je ne force jamais personne !

 

Culture Gay : La taille de ton sexe t’a déjà handicapé pour trouver l’amour ?

Julien : Non du tout ! En fait ça n’a pas influé ! La question ne s’est pas posée pour l’instant et j’espère bien ne pas être aimé que pour ça, même si je sais que pour beaucoup, c’est un bonus sympathique !

 

Culture Gay : Sexuellement quels sont les critères que tu apprécies chez un mec ?

Julien : Alors ça dépend. Si c’est un mec d’un soir, je peux aimer avoir un mec aussi bien monté que moi ! Et je suis très exigeant sur le physique ! Pour une rencontre plus sérieuse je m’en fou davantage. Je préfère largement un mec gentil et sympathique avec qui le feeling passe bien ! L’âge n’est pas un critère déterminant pour moi dans les deux cas !

 

Culture Gay : Y-a-t-il des inconvénients à avoir un sexe aussi énorme ? Par exemple, niveau habillement, ce n’est pas encombrant ?

Julien : Non, pas vraiment ! Je me sens à l’étroit et ça peut être douloureux, si j’ai une érection. Mais j’arrive plutôt bien à me contrôler !

 

Culture Gay : Une légende urbaine prétend que les plus grosses ont plus de mal à avoir des érections bien dures, c’est vrai ?

Julien : C’est faux en ce qui me concerne, c’est certain !  🙂

 

Culture Gay : Si on est l’amant de Julien les rapports sont-ils plus longs qu’avec les autres ou c’est 2 minutes, douche comprise, comme DSK ?

Julien : Pas du tout. Je pense être plutôt lent car j’aime prendre mon temps. Je suis plutôt du genre endurant. évidemment, on ne peut pas généraliser, car tout dépend de mon partenaire et de ce que nous faisons ensemble !

 

Culture Gay : T’est-il déjà arrivé de te faire brancher uniquement pour la taille de ton sexe ?

Julien : Ce n’est pas la première chose que je dévoile, alors au départ les mecs ne le savent pas. Par contre, certains ont voulu me revoir ou me fréquenter uniquement pour ça, oui !

 

Culture Gay : Beaucoup de jeunes hommes se posent des questions quant à la taille de leur sexe, que peux tu leur dire pour les rassurer ?

Julien : Hé bien, je leur dirai qu’il y a des mecs qui y accordent beaucoup d’importance pour un coup d’un soir. Et il n’y as pas de mal à ça ! Mais il y aura toujours des mecs qui s’en ficheront et je pense d’autant plus si on recherche du sérieux !

 

Culture Gay : Merci beaucoup Julien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *