Interview LN Nikita « Apprends-moi ton silence »

interview-lnnikita

 

Votre premier roman parle d’un jeune homosexuel muet, comment Yanis a-t-il vu le jour ?

Au début, c’est Nell qui tournait dans ma tête. J’avais ce beau serveur excentrique et touchant qui apparaissait dans mon esprit le soir en me couchant et qui voulait raconter son histoire d’amour. Il avait un ami qui s’occupait de la pâtisserie et une nuit cet ami (Yanis) est venu le rejoindre dans son lit après un cauchemar. C’est là que j’ai su que je voulais raconter l’histoire de Yanis.

Yanis est un personnage plutôt lumineux, pourtant ce qu’il a vécu est très dur. Pourquoi décrire une telle horreur ?

Comme je l’ai dit, Yanis est allé une nuit dans le lit de son meilleur ami après un cauchemar. Je savais que ce qu’il avait vécu était grave, mais c’est au cours de l’écriture que j’ai compris à quel point. Yanis n’est pas quelqu’un de fort physiquement et en plus il est muet. À quel point est-il vulnérable face à un monstre ?

Lorsque vous avez commencé l’écriture de ce roman, connaissiez-vous d’avance sa fin ou est-elle venue au fur et à mesure ?

J’ai commencé ce roman avec Cal poussant la porte du salon de thé. Le reste est venu en avançant dans l’écriture. J’ai du mal à faire un plan d’écriture, même si je griffonne vite fait quelques axes. Au bout d’un moment, les personnages prennent un autre chemin, je suis bien obligé de les suivre.

Est-ce que « apprends-moi ton silence » a reçu un bon accueil ?

Je pense, oui. Pour le moment les avis sont plutôt positifs. Beaucoup m’ont demandé si j’allais faire une suite avec Nell.

Y en aura-t-il une ?

J’aime beaucoup Nell et je suis heureuse que d’autres personnes l’aiment assez pour avoir envie de le voir tomber amoureux à son tour. Ce n’est donc pas exclu, certaines idées ont commencé à me trotter dans la tête.

Quels sont vos auteurs de romance gay préférés ?

J’adore Charlie Cochet, Mary Calmes et TJ Klune et pour les auteurs français: Lily Haime, H.V. Gavriel et Aurore Doignies, mais il y en a beaucoup d’autres que j’aime beaucoup. Je suis très fleur bleue, il suffit de me décrire beaucoup d’amour et de tendresse pour que je fonde.

Avez-vous d’autres projets d’écriture ?

J’ai écrit un roman bit-lit, toujours MM (Male to Male, soit gays), « le gardien » dont le premier tome « incendie » devrait sortir au mois de mars, je suis en train d’écrire le tome 2. Une fois fini, je suis sûr que d’autres idées viendront me tirer par les pieds la nuit. Les idées sont là, c’est le temps qui manque toujours.

 

 

 

Pouvez-vous vous présenter pour celles et ceux qui ne vous connaissent pas encore ?

Je viens d’avoir 38 ans, je vis à Châteauroux dans la région Centre-Val de Loire. J’ai deux jeunes enfants et j’exerce la profession d’infirmière. Quand je ne travaille pas, une grande partie de mon temps est accordée à mes enfants qui seront toujours ma priorité. Mon temps libre je le passe à lire ou écrire.

Comment êtes-vous venue à l’écriture ? Avez-vous une formation littéraire ?

Non, j’ai une formation scientifique. Avant mes études d’infirmière, j’ai passé un bac S avec un minuscule coefficient en Français. L’envie d’écrire m’est venue naturellement en lisant. Mes premiers écrits étaient des fanfictions il y a environ six ans. Et puis, il y a un an, quand j’ai vu que je recevais toujours des compliments pour ces petits textes, je me suis dit que j’avais d’autres histoires à raconter.

PartagezShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someone
Partagez ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *