« Désirs inconnus tome 1 : désir captif » de Ayleen Night

Premiere-couverture-Ayleen-NightRésumé du roman : Rénald et Alexis sont frères. Ce sont aussi des voleurs, qui détroussent voyageurs et riches marchands. Jusqu’à présent, ils ont toujours échappé à leurs poursuivants, mais lorsqu’ils arrivent sur les terres de Duc Aldric de Kerrouan, leur chance les abandonne.
Pour sauver son frère, Rénald accepte de se plier aux désirs du Duc, un Duc qui aime les hommes dans un monde où les relations homosexuelles sont punies de mort. Un Duc qui aime soumettre ses amants et qui fait naître en lui de troublantes envies, qu’il combat de toutes ses forces.
Mais il n’est pas si facile d’obliger son corps à obéir lorsque des désirs inconnus éclosent au plus secret de l’esprit…

 

Ayleen Night :  « Je suis née le 29 mai 1967, j’habite en Lorraine, dans une maison à la campagne avec mon mari, ma fille, mes quatre chats, et dans un pré un peu plus loin, mes trois chevaux et mon poney. J’écris depuis l’âge de 12 ans, et mes sources d’inspiration sont très variées. Elles vont d’une phrase entendue au détour d’un chemin à une pub TV, en passant par tout et n’importe quoi. Mes livres favoris, il y en a trop pour les citer, aussi je me contenterai de celui qui a bercé mon adolescence, soir « Le Seigneur des Anneaux », de JRR Tolkien.

Côté hobbies, j’aime lire, m’occuper de mes chevaux et de mes chats, visiter des vieux châteaux et des parcs animaliers, et discuter des heures avec mes amis !!

Ayleen-Night

Ayleen-Night

Pouvez-vous nous expliquer ce qui vous a motivé dans l’écriture de votre roman (n’hésitez pas à entrer dans les détails, nous ne sommes pas limités par la place 😉 )

J’ai découvert la littérature gay en 2014, et un jour, une aminaute amatrice du genre m’a mise au défi d’écrire une romance gay. Il faut savoir que j’écris des romances MF sous le nom d’Ysaline Fearfaol, et elle me connaissait par ce biais (en plus, je suis incapable de résister à un défi…). Elle m’a en parallèle envoyé la photo d’un vieux manoir dans la nuit, et « désir captif » a commencé à germer dans mon esprit. Ensuite l’histoire s’est enchaînée. Contrairement aux apparences, ce n’est pas une romance historique, mais bien un roman de fantasy, même si la magie est peu présente dans le tome 1. L’idée d’un voleur qui s’offre au duc qui le tient captif pour sauver son frère, avant de se découvrir attiré par lui s’est imposée d’elle-même. J’aime jouer avec la psychologie de mes personnages, et je trouvais fascinant l’idée d’écrire la reddition progressive de Rénald. »

Site où l’on peut se procurer le roman : sur Amazon uniquement, en Kindle et papier

Site officiel de l’auteur

PartagezShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someone
Partagez ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *