Arthus et Nico, l’amour et la complicité

Arthus-Nico

 

 

CG : Pourriez-vous vous présenter en un seul Tweet ?

A-N : Suivez-nous ça va être fun #couplegay #entrepreneurs #globetrotter #PetitQ

CG : Vous êtes en couple depuis 11 ans, comment vous êtes vous rencontrés ?

A-N : Nous nous sommes connus sur un site de rencontre (rezog) et nous nous sommes rencontrés au bout de quelques mois. Nous n’avions pas énormément sympathisé mais nous étions de la même ville et un dimanche soir où Arthus ne trouvait aucun ami pour aller à un gay tea dance à Paris, il a fini par me demander de l’accompagner et depuis nous ne nous sommes jamais quittés.

 

CG : Vous semblez épanouis, fiers et heureux d’être gays, vous faites presque figure de couple emblématique dans le paysage gay francophone, comment expliquez-vous cette notoriété ?

A-N : Nous sommes sur tous les réseaux sociaux depuis 10 ans. C’est sûrement la longévité qui explique cela. Les couples gays qui se montrent et qui durent ne sont pas très courant. Il n’y pas beaucoup de compétition 😉

 

CG : Facebook a fermé votre page alors qui vous comptiez plus de 140.000 fans, qu’avez-vous envie de dire à la personne qui a pris cette décision ?

A-N : Honnêtement c’était un vrai drame pour nous. Cela peut paraître beaucoup pour certains, mais cela fait 5 ans que nous avons cette page, tous nos déplacements se font en rapport avec le contenu que nous pouvons créer pour la page. Et nous avons tissé des liens avec nos fans. Nous avons souvent de jeunes gays ou des gays vivant dans des pays où on ne peut pas le vivre ouvertement qui nous contactent pour nous dire que cela les aide beaucoup de savoir que l’on peut s’assumer gay, vivre en couple et profiter de la vie. À cet employé Facebook du Qatar, je lui dirais que son action est pitoyable d’un point de vue morale et d’un point de vue professionnel puisque c’est lui qui a enfreint les règles de Facebook, pas nous. Mais nous lui dirions aussi beaucoup d’autres mots qui ne sont pas dans le dictionnaire … 😉

 

CG : Vous avez lancé votre marque d’underwears pour hommes, où en est cette aventure de dessous chics ?

A-N : Nous sommes en plein lancement de la nouvelle collection pour les États-Unis. Nous sommes en train de faire les photoshoots et tout devrait être lancé d’ici à 10 jours. 2016 devrait être une grande année pour PetitQ Underwear. En France, nous avons déjà lancé une centaine de nouveaux modèles depuis la rentrée et nous allons avoir beaucoup de nouvelles coupes à venir.

 

CG : Votre couple respire l’amour, la complicité, la liberté, tout ce que les homophobes détestent. Vous avez récemment publié une vidéo pour dénoncer toutes les insultes que vous receviez en commentaires sur votre chaîne Youtube. Pensez-vous que les réseaux sociaux devraient filtrer les commentaires ?

A-N : On ne peut pas tout filtrer mais nous pensons effectivement que les forums et réseaux sociaux ne prennent pas assez d’action face à ce qui tombe sous le coup de la loi. Le topic homophobe du forum de jeuxvideo.com qui s’attaquait à nos vidéos a pu exister 10 jours avant d’être supprimé alors que l’on pouvait y lire qu’il fallait tuer tous les gays. Plusieurs personnes nous ont indiqué qu’il était de notoriété publique que le forum de jeuxvideo.com était un repère d’homophobes et autres personnes peu ouvertes. Si cela se sait, nous ne comprenons pas pourquoi il n’y a pas plus d’actions contre des propos illégaux et pourquoi il n’y a pas plus de messages de prévention.

 

CG : En préparant cette interview, je suis tombé sur des vidéos vous montrant en train de faire l’amour. Quel est votre but ? L’exhibition, le partage au sens le plus large, ou une idée de la liberté où quand on s’aime tout est permis ?

C’est comme cela que nous avons démarré, il y a 10 ans. Cette période a été assez courte mais c’est ce qui nous a permis de nous lancer alors nous assumons entièrement même si nous ne sommes plus dans le même état d’esprit. Les personnes qui regardent nos vidéos aiment pouvoir voir un vrai couple qui s’aime réellement. C’est le retour que nous avons le plus, et comme cela n’est pas courant, nous avons décidé de les laisser en ligne.

 

CG : Que diriez-vous à un adolescent gay que vous faites rêver et qui s’impatiente de ne pas rencontrer l’amour ?

Qu’il faut prendre son temps. Il faut quand même profiter de sa jeunesse et apprendre à vivre avec soi-même pour que cela se passe mieux ensuite dans le couple. Nous sommes allés un peu vite et cela a rendu les premiers temps plus compliqués.

Le deuxième conseil est que lorsqu’il sera sexuellement actif (et il faut prendre son temps, pas besoin de brûler les étapes) si on est intéressé par quelqu’un, il faut développer cette relation et éviter d’aller sur Grindr à 1h du mat une fois qu’on est chaud comme tout.

 

CG : Quels conseils donneriez-vous à des jeunes qui sont victimes d’homophobie dans leur famille ou leur entourage ?

La première chose est d’en parler autour de soi, il ne faut pas rester seul et il faut pouvoir être soutenu par un/une ami(e) ou membre de la famille plus ouvert. Si c’est suite à un coming-out récent, il faut aussi laisser un peu de temps à ces personnes pour se faire à l’idée. Certaines personnes peuvent réagir vivement pendant quelques mois puis se calmer. Même si c’est injuste, il faut faire avec, et surtout éviter l’affrontement. Il faut éviter d’arriver à dire des choses qui blesseront à vie et laisser plutôt le temps faire son effet et progresser petit à petit.

Dans l’entourage, il faut essayer également de trouver des soutiens. Une personne seule se fera toujours plus embêtéee qu’un groupe. Les homophobes sont rarement des gens courageux. Il ne faut pas hésiter à dénoncer ces personnes.

 

CG : Quels sont vos projets ?

A-N : Pour le moment, nous nous focalisons sur deux choses :

– notre marque. Nous avons 5 couturiers et nous accélérons le rythme des collections, cela nous prend énormément de temps.

– notre chaîne YouTube. Nous sommes en train de préparer de nombreuses vidéos et n’en déplaise aux homophobes et aux personnes mal dans leurs peaux, nous serons sûrement torses-nu dans une partie d’entre elles.

 

CG : Merci beaucoup !;-)

Blog d’Arthus et Nico

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *