Érik Rémès, défenseur de la liberté sexuelle

interview-erik-remes

Auteur d’une douzaine d’ouvrages, ancien journaliste de Libération, Gai Pied, défenseur du barebacking à une époque où celui-ci était tabou, dénoncé par Act Up, sexologue, etc, Érik Rémès nous offre aujourd’hui un point de vue réaliste sur l’homosexualité et les français. À lire absolument !

Lire plus …

PartagezShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someone

Interview Nicolas Henri, Antinoüs, quand le mythe devient chair

Interview exclusive de Nicolas Henri.

Interview exclusive de Nicolas Henri.

Antinoüs; Quand le mythe devient chair…

Si Zeus avait eu le choix, ce n’est pas Ganymède qu’il aurait choisi… Cette déclaration d’amour d’Hadrien, empereur d’une Rome à son apogée, marque le début d’une relation exceptionnelle dont l’histoire ne garde pour toute trace qu’une des plus importantes statuaires de l’histoire de l’humanité, hommage au destin tragique de l’être aimé.
Si le parcours d’Hadrien est aujourd’hui bien connu et a fait l’objet de nombreuses fictions, celui de son amant restait à imaginer.
Car l’on sait très peu de chose du petit berger de Bithynie, sinon que rien ne laissait présager sa rencontre avec l’homme le plus puissant du monde d’alors, ni la fin dramatique de leur relation… C’est à cette découverte touchante et sensuelle que nous invite Nicolas Henri dans son nouveau roman.

Lire plus …

PartagezShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someone

Abbé de Choisy, l’immortel travesti, par Christine Dauzère

Abbe de Choisy éternel travesti, de Christine Dauzère

Abbe de Choisy éternel travesti, de Christine Dauzère

Résumé : Personnage étonnant qu’est l’abbé de Choisy. Ami d’enfance de Monsieur, frère du Roi, connu pour aimer les hommes, il s’exhibe en vêtements féminins à la Cour de Louis XIV, ainsi que dans les salons littéraires. Il ose être lui-même, à une époque où le « vice italien » est fermement condamné par le Roi-Soleil. Il aime les femmes, mais apprécie également la compagnie des hommes. Ses amours sont aussi tumultueuses que sa foi est grande. Pieux, il l’est, mais jamais austère, ce joueur compulsif est acteur de théâtre dans sa jeunesse. Fin politique, il devient ambassadeur au Siam et apprend l’italien en un temps record pour influencer l’élection du pape Innocent XI. L’abbé de Choisy écrit une vingtaine d’ouvrages sur la religion et les rois de France. Ses talents d’auteur lui ouvrent les portes de l’Académie française, qui se résigne à ses jupons. Il devient le seul Immortel travesti. Son humour, son esprit de tolérance avant-gardiste font de lui le confident du Roi. Sa vie extravagante, hymne à la liberté et à l’amour, mérite d’être racontée.
Lire plus …

PartagezShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someone

Interview d’Aurore Kopec, auteure de « Nathaniel »

interview-nathaniel-kopec

Pouvez-vous nous parler de votre dernier roman ?

Nathaniel est l’histoire d’un garçon qui a 14 ans au début et 20 ans à la fin. Il découvre son homosexualité en même temps que l’homophobie ambiante, la possibilité d’être rejeté par sa mère, qui l’a élevé seule. Alors son penchant pour les garçons devient son secret. À 16 ans, il tombe sous le charme d’un camarade plus expérimenté qui lui fait découvrir le sexe. Chaque garçon qui passe dans sa vie, chaque ami qu’il se fait, l’aide à se construire sa propre identité, à sortir de sa carapace et à avancer sur la voie du bonheur. C’est un peu un roman initiatique. Lire plus …

PartagezShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someone

Le Royaume des plaisirs, conte des 1001 nuits gays

Maxime Harven « Le Royaume des plaisirs », conte des 1001 nuits gays

Maxime Harven « Le Royaume des plaisirs », conte des 1001 nuits gays

Bonjour Maxime Harven. Vous êtes l’auteur d’un roman érotique, « Le Royaume des Plaisirs », un livre plutôt déroutant.

Mon but n’était pas de dérouter le lecteur. J’ai envisagé « Le Royaume des plaisirs » comme un exercice. Je voulais écrire un roman érotique de bout en bout, si je peux m’exprimer ainsi (rire). Si vous commencez à lire ce roman, vous remarquerez très vite que le moindre détail est prétexte aux plaisirs masculins. Le sexe est présent sur chaque page… Lire plus …

PartagezShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrShare on LinkedInEmail this to someone